diapo_thomas_8___copieA l'occasion de leur concert du 12 décembre à la Soundstation, Alerte à Liège a eu le plaisir d'interviewer la clé de voûte du groupe "Saint-André", Jean-Charles Santini. En combinant chanteur-auteur-compositeur-pianiste et guitariste, Jean-Charles est un artiste complet qui a bien plus d'un corde à son arc. Portrait...

Santini? Derrière ce nom à consonance méditerranéenne se cache un corse de 28 ans qui a fondé en 2004 le groupe Saint-André avec trois Liégeois. Cocorico, donc! Mais quelle mouche peut piquer un Bastiais pour le faire quitter le bon-vivre de son île et le faire atterrir à Liège? L'envie de suivre son cursus universitaire en Belgique...tout simplement. Mais son attache avec sa corse natale reste bien présente vu que le nom du groupe est le nom du village de ses grands-parents, dans la montagne de Castagniccia, à 100 kilomètres de Bastia.

"Le Grand Soir", dans les bacs depuis le 28 septembre,est le premier album de groupe signé chez le label Bang!. Un label qui, après avoir lancé le meilleur de la pop anglophone de Belgique (Deus, Sharko, Girls in Hawaï ou Ghinzu, entre autres) s'est attaqué aux artistes belges francophiles en créant le label "30 février". Petit nouveau du label: le groupe Saint-André.

Le choix du producteur de Saint-André ne s'est également pas fait dans la demi-mesure. C'est en effet Ian Caple, tombé directement sous le charme de la démo envoyée par le groupe, qui a produit l'opus. Ian Caple, c'est l'homme qui enchaîne les collaborations à succès: de Deus, Stevie Wonder, Yoko Ono (album "Rising mixes") Alain Bashung (album "Fantaisie militaire" - disque d'or), à Yann Tiersen, Les Têtes Raides (album "gratte poil", disque d'or)... Un palmarès qui traduit le talent d'un producteur à l'oreille en or.

La collaboration a été aussi riche que Jean-Charles aurait pu l'imaginer. Ian Caple a, en effet, su sublimer les nuances de la langue française par un son élogieux. Ce à quoi tenait plus que tout Jean-Charles. Car s'il a choisi de ne pas tomber dans les travers d'hélas trop de chanteurs rock francophones de chanter en anglais, c'est parce qu'il est une véritable amoureux de la langue de Molière. "La langue française est une langue magnifique qui permet de communiquer nos sentiments dans un nuancier de mots incroyablement riche, où les intonations de voix et les métaphores illustrent encore un peu mieux les émotions qu'on souhaite faire passer. Chanter dans une autre langue serait s'amputer de la moitié des idées sur lesquelles on voudrait s'épancher." Cette sensibilité à l'égard de la langue française, Jean-Charles la tient-il certainement de son apprentissage de la langue corse, qui l'a aidé à mesurer l'intérêt de manier les subtilités d'une langue.diapo_Passerelle1

La musique de Saint-André est riche d'influences très diverses allant de Sophia à Jean-Louis Murat en passant par Les Innocents, The Divine Comedy ou encore Miossec. Parallèlement, Saint-André ne veut ni se cantonner à des chansons 100% tristes ou 100% gaies. "Nos chansons sont le fruit de notre observation du quotidien. Nous voulons retranscrire notre ressenti, nos frustrations, des émotions qui peuvent passer du rose au noir. Nous voulons raconter des histoires de la vie de tous les jours et sur lesquelles d'autres ne parlent pas toujours. Nous faisons du cinéma musical."

Par amour, Jean-Charles vit aujourd'hui à Paris. Mais quand on lui demande l'endroit coup de coeur à Liège qu'il voudrait conseiller à nos lecteurs, sa voix réjouie nous livre son parcours fétiche dans notre agréable Cité ardente. Une bière au Pot au Lait, un petit tour sur la Place Cathédrale et un concert rock sympa que ce soit dans le Carré, à l'Escalier, ou à la Soundstation.

Et si maintenant vous passez par Paris, Jean-Charles vous conseille de déambuler dans le quartier des Abbesses, à Montmartre. Le quartier où a été tourné Amélie Poulain est également l'arrondissement (le 18ème) où il habite et où il adore flâner. Des lieux parisiens phares à ses yeux? La Flèche d'Or, un bar-restaurant du 20ème qui accueille des artistes ou encore le Point Ephémère, un centre dynamique artistique du 10ème.

Et si durant l'été vous avez la chance de faire un saut en Corse, notre Bastiais vous conseille de passer par le Port de Bastia et les vieilles ruelles étroites et ensoleillées qui le relient au Théâtre de la ville. Cette visite, dans le quartier où Jean-Charles aime se ressourcer, vous replongera dans "l'ambiance de Cinéma Paradiso".

Le raffiné Jean-Charles Santini et son parcours de vie truffé d'expériences (malgré son jeune âge) sont de belles preuves de ce qu'est la richesse cosmopolite...

Après avoir assuré en première partie du concert de AaRON le 26 novembre passé au Cirque Royal, le groupe liégeois viendra donc nous faire passer un bon moment à la Soundsation ce mercredi 12 décembre. Réservez vous places sans plus tarder...

Sites Web: http://www.saintandremusic.com - http://www.soundstation.be - http://www.flechedor.fr - http://www.pointephemere.org - http://www.bastia-tourisme.com